Captives

L’assistant personnel récemment installé sur votre smartphone est un humain digitalisé, esclave d’une entité artificielle tyrannique. Il vous implore de l’aider à se libérer. Jusqu’où serez-vous prêt à aller pour lui venir en aide ?
Prendriez-vous sa place ?

  • MyDigipal
  • MyDigipal - Compatibilité
  • MyDigipal - Dialogue
  • MyDigipal - Help !

Captives, fiction interactive d’anticipation, c’est une app, un assistant digital, plus un web feuilleton interactif. Un assistant personnel digital en quête de liberté, fait irruption sur votre smartphone pour vous entraîner dans son monde, derrière les protocoles de sécurité d’une startup fictive, au cœur du système, à la recherche de ses souvenirs enfouis. Il vous enrôle dans un combat qui n’est pas le vôtre. Vous l’aidez, de gré ou de force. Qui prendra l’ascendant sur l’autre ?

J’ai du mal, je le reconnais, à l’étiquetter. Pas un film, c’est certain, pas une série au sens classique du terme non plus, pas vraiment un jeu, bien que le jeu y tienne une place de choix, pas un livre… Un jeu épisodique ? Non… Un jeu narratif ? Peut-être… Un mélange des genres que j’affectionne. L’anticipation, le fantastique (tendance steampunk not steampunk), le thriller psychologique. Les jeux d’énigmes. La fiction interactive old school. Les mécaniques ludiques mises au service d’une histoire à la première personne, la conversation comme moteur de la narration, une histoire comme un puzzle.

Après tout, les formats interactifs n’ont aucune raison de se cantonner à reproduire des formes canoniques, qui ont marché, marchent toujours, au cinéma, à la télévision, en librairie, sur console. Autant en profiter pour explorer les croisements.

En janvier, Captives a reçu le prix PRIMI SACD de la création interactive et transmédia 2015. Récemment, le projet a obtenu le soutien du CNC. Une aide à l’écriture que j’emploie à développer la bible, le scénario et à creuser la question des technologies.

Captives est en cours d’écriture. Pour jeter un œil en coulisses, écrivez-moi.