S

Que vient faire un livre ici ? S n’est pas juste un livre. C’est une expérience interactive de plein droit. Pas un ARG, non (avec les moyens dont dispose J.J. Abrams, qui est à l’origine du projet, s’il avait voulu faire un ARG, il l’aurait fait, en grand. Quelques sites de fans, un tumblr à l’origine incertaine ne font pas un ARG, ils manifestent l’intérêt d’une communauté).

Un livre rien de plus. Mais une expérience interactive quand même, en son cœur, qui engage le lecteur dans un jeu de piste dans les marges et notes, dans les facs similés d’articles, lettres, cartes postales, glissés entre ses pages pour retendre le fil de trois histoires enchâssées qui se répondent. Le Bateau de Thésée, l’histoire de S. personnage principal du roman, mystérieux homme sans nom, l’histoire de l’auteur du roman, V. M. Straka, un écrivain tout aussi mystérieux que son personnage, et de sa traductrice, l’histoire de deux étudiants qui se rencontrent dans les marges du livre qu’ils annotent de conserve. On le lit une première fois, puis on le relit pour recomposer au fil des notes les histoires du romancier et de sa traductrice, celle des deux lecteurs. On s’égare dans une carte postale glissée entre deux pages, on se prend au jeu du décodage des notes de bas de page. Une expérience sensible et touchante, presque sans écran (la tentation est grande d’aller interroger les interwebs, des fois qu’eux détiennent la clé des mystères de S).

Un livre à tiroirs. Un bel hommage à la littérature et aux écrivains et ce qui ne gâche rien un magnifique livre objet.